Étiquette de bouteille à vin

Le fait d’apposer sur une bouteille de vin ce petit rectangle de papier collé sur le verre est une tradition remontant à l’antiquité. Déjà, dans l’Egypte antique, on gravait sur des récipients tels que les amphores, de précieuses informations. Ces indications permettaient de connaître précisément l’âge et l’origine du vin contenu à l’intérieur.

Par la suite, avec l’utilisation massive de tonneaux pour transporter le précieux breuvage, ces données étaient marquées au fer directement sur le bois.

Les bouteilles de vin comme nous les connaissons aujourd’hui, ou en tout cas leurs ancêtres directes, ont vu le jour seulement au 18ème siècle. Et c’est au même moment que les premières étiquettes sont apparues.

Les étiquettes de bouteille de vin, que nous indiquent-elles précisément ?

A l’époque des premières étiquettes, les informations fournies étaient des plus simples. De nos jours, avec l’évolution des techniques d’impression, des labels et des lois entre autres, le nombre de données contenues sur une simple étiquette de bouteille de vin est très important.

On y apprend en tout premier lieu la dénomination du vin. C’est à dire s’il s’agit d’un simple vin de table ou bien d’un vin de pays. Les logos des nouveaux AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) figurent également en bonne place.

Viennent ensuite toutes les informations relatives au producteur: nom, lieu d’exploitation. Il en va de même pour l’embouteilleur et bien évidemment, le vendeur du vin. Cela permet une bonne traçabilité du produit.

L’étiquette annonce aussi le pays de provenance du vin.

Les aspects purement pratiques et essentiels sont bien visibles: la contenance (par exemple: 75cl) ainsi que le pourcentage d’alcool, la présence ou absence de conservateur ainsi que les traces éventuelles d’oeufs ou de lait (en ce qui concerne les vins produits après le 30 juin 2012)

Enfin, selon les producteurs, des données non obligatoires peuvent figurer sur l’étiquette d’une bouteille de vin. Le producteur va par exemple détailler davantage son produit, dater la vendange dont il est issu, préciser si son vin a déjà reçu des récompenses ou encore donner des conseils pour une meilleure consommation (c’est souvent la mention « servir frais » qui s’inscrit dans cette optique).

L’étiquette de bouteille de vin est donc une tradition ancienne très utile au consommateur. Elle offre une traçabilité, une transparence et un gage de qualité du vin exceptionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *