Guide du vin de Bordeaux

La qualité des vins de Bordeaux est largement connue à travers le monde. Elle fait le prestige de ses domaines et la fierté de la culture française.

Intérêts

Les vins bordelais figurent parmi les vignobles les plus réputés au monde. Ainsi, l’Aquitaine est devenu une référence mondiale en matière vinicole. Des vins rouges aux vins blancs, en passant par les rosés et les vins mousseux, la région produit une variété impressionnante de vins. Celle-ci s’explique par la diversité des terroirs. Les sols, les cépages et les modes de culture varient considérablement selon les appellations, qui sont regroupées en plusieurs subdivisions : le Médoc, les Graves, le Sauternais, le Libournais, le Blayais et les vins de Bordeaux.

Particularités

Ce sont d’abord les vins rouges qui ont fait la réputation de la région bordelaise. Les vins du Médoc et de Graves sont des vins tanniques, charpentés, à la couleur sombre et aux arômes de fruits noirs. Les vins du Libournais sont plus ronds et plus souples,rappelant les fruits mûrs. Les principaux cépages sont le Cabernet Franc, le Cabernet Sauvignon, le Merlot et le Petit Merlot. Les vins blancs naissent des cépages de Sauvignon et de Sémillon.

Historique

Les premiers vignobles bordelais apparaissent dès le 1er siècle, avec la culture du Biturica, un cépage plus résistant au froid, ancêtre des Cabernets. L’exportation des vins bordelais débute en 1152, lorsque la Duchesse d’Aquitaine épouse le futur roi d’Angleterre. Au XVIIème siècle, de nouveaux clients s’intéressent à ce grand vignoble. Les Hollandais, les Bretons et les Hanséates développent des échanges commerciaux. Petit à petit, l’Angleterre ne représente plus que 10% des exportations, au profit des Iles d’Amérique nouvellement colonisées. Au milieu du XIXème siècle, on s’inquiète de la propagation de l’oïdium, une maladie qui atteint les vignobles. Mais très vite, des procédés de soufrage sont mis au point pour enrayer le fléau. Le vin bordelais connait une nouvelle période de prospérité lors de son apparition au prestigieux classement de 1855, qui recense les meilleurs crus de la région. Le siècle dernier a été l’occasion de règlementer la production du vin et d’élaborer des aires d’appelation, avec, notamment, la création de l’Institut National des Appellations d’Origine. Actuellement, 97% des vins bordelais portent des Appellations d’Origine Contrôlée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *